8th nov 2023
Life in Billy-Berclau

Ma Gigafactory, mon métier : Laurie est technicienne qualité

Laurie Delcroix a rejoint la Gigafactory ACC de Billy-Berclau le 1er mars 2023. Son quotidien, c'est le contrôle qualité.

Laurie Delcroix a rejoint la Gigafactory ACC de Billy-Berclau le 1er mars 2023. Son quotidien, le contrôle qualité, primordial dans un process industriel parmi les plus exigeants au monde.

Plus à l'aise dans son atelier qu'attablée dans une petite pièce pour parler d'elle ? Sans doute. Laurie Delcroix est discrète. Mais ses yeux s'illuminent dès que l'on évoque son dernier virage professionnel, qui l'a conduit à rejoindre les équipes de la Gigafactory ACC de Billy-Berclau.

Elle est arrivée à la Gigafactory le 1er mars 2023 et occupe un poste de technicienne qualité au département Chimie, et plus particulièrement au Mixing. Le Mixing, c'est là où des matières premières sont mélangées pour créer une "encre", qui prend l'allure d'une pâte noire, qui sera fixée sur des feuillards en cuivre ou en aluminium. 

Laurie Delcroix technicienne qualité au Mixing, c'est la suite logique d'un parcours entamé au lycée Gustave-Eiffel, à Armentières. Un bac chimie, puis un BTS en poche, Laurie est embauchée dans la foulée, à 21 ans, dans une entreprise de la métropole lilloise qui fabrique des rouleaux de fibres polypropylène. "Je suis restée 9 ans en laboratoire, plus 4 ans en qualité."

Laurie Delcroix a rejoint les rangs d'ACC le 1er mars 2023.

Puis le désir de changement est arrivé, alimenté par l'émergence du projet d'Automotive Cells Company :  "Il y a eu une bascule, j'ai lu des articles dans les journaux qui annonçaient l'arrivée d'une entreprise de fabrication de batteries. Pour moi, c'est un projet innovant, c'est la première Gigafactory, un projet ambitieux, quelque chose de nouveau. Il permet d'apprendre encore quelque chose."

Laurie se projette et s'imprègne du projet ACC : "Je me suis renseignée, j'ai tout lu, j'ai essayé de comprendre. Je ne connaissais rien de la batterie. Je regardais régulièrement les annonces d'emploi..." Deux ont attiré son attention. Elle postule avec succès et décroche un poste de technicienne qualité, où elle retrouve aussi cette ambiance "laboratoire" qu'elle aime tant. "On quitte un peu sa zone de confort. Il faut tout refaire, tout réapprendre. Et quitter ses collègues, ça fait un peu peur.

Laurie Delcroix franchit le pas, sans regrets aujourd'hui : "J'avais envie de ça, c'est très motivant." La transition a demandé pas mal d'engagement, avec notamment une mois et demi passés dans l'usine-pilote ACC de Nersac, près d'Angoulême. La petite famille derrière elle, Laurie sa pris à bras le corps ses nouvelles fonctions. "Je me suis installée assez facilement grâce à une équipe en or. On s'entraide, on est tous là pour la même chose. On veut tous voir cette entreprise grandir. Au début, ce n'est pas facile, tout est nouveau. On s'entraide, il y a beaucoup de bienveillance.

Laurie, qui réside à quelques kilomètres de la Gigafactory, reste émerveillée : "Quand on voit le bâtiment se construire, ont dit Waouh ! On a hâte de voir l'avenir, et que ça démarre..."

Laurie Delcroix a rejoint la Gigafactory ACC de Billy-Berclau le 1er mars 2023. Son quotidien, c'est le contrôle qualité.

Au quotidien, Laurie Delcroix a une mission cruciale pour la vie de la Gigafactory : "On s'assure de la bonne conformité des encres envoyées au coating." Les encres produites sont analysées et doivent être conformes à des données techniques, sur plusieurs critères. Des échantillons d'encre sont prélevés, les conducteurs d'installations font les premiers tests. Puis Laurie intervient juste après, et procède à de nombreux contrôles, y compris sur la bonne composition du produit qui doit être livré à l'étape suivante, le coating (ou l'enduction des feuillards). 

Naturellement, c'est un poste qui demande rigueur, précision et organisation. Bien qu'affectée au Mixing, Laurie est aussi capable d'exercer à l'enduction et au calendrage, les deux étapes suivantes. "C'est bien de faire ça pour comprendre pourquoi on fait l'encre. Il faut être polyvalent et s'intéresser au reste de la production."  Laurie est consciente d'occuper une fonction clé dans le process de production, tellement les exigences de qualité sont parmi les plus élevées au monde : "On est déjà pointilleux, on ne laisse rien passer. On va l'être encore plus en production." C'est imminent. 

"On a tous envie d'être en production en série", confie Laurie, qui se souvient avoir déjà vécu un très beau moment en équipe : la production de la toute première encre, le 20 juillet 2023. "Il y avait de l'excitation à faire cette première encre. Tout le monde a applaudi. Etre là au démarrage, c'est quelque chose de fort." C'est ça, l'esprit pionnier !